oct 242013
 

Une expertise normande à votre service...

Créée et dirigée par Bertrand Tierce, Chroniques et Actions est une entreprise indépendante qui exerce cinq métiers complémentaires en Normandie :

Actualité...

A la "Une" de la Chronique du 14 oct. 2019 (n°598)

Jean-Louis Valentin s'en va.

C'est maintenant officiel. Jean-Louis Valentin ne restera pas président de la Communauté d’agglomération du Cotentin, après les prochaines municipales. Il a choisi de se retirer de la vie politique afin de réaliser de nouveaux projets, notamment en qualité d'avocat au sein du cabinet parisien De Gaulle Fleurance & Associés.

La question de sa succession est posée, la Communauté d'agglomération du Cotentin est la quatrième de la région, le futur conseil communautaire ne devra pas se tromper.

Mon commentaire : depuis 2 ans, Jean-Louis Valentin et Benoit Arrivé (son premier vice-président, maire de Cherbourg) ont travaillé en bonne intelligence. L'affaire n'était pas évidente puisque le premier était le représentant LR des petites communes tandis que le second était le représentant PS de la ville-centre.  Mais ils ont su trouver le bon équilibre pour agir ensemble, le tandem a bien fonctionné, l'agglomération en a profité.

• Qui va succéder au président sortant ?

Aujourd'hui, David Margueritte, le vice-président LR du Conseil régional, est assez bien placé. Sur place, il est connu, son action régionale est appréciée, "il a gagné en expérience” , les maires "sans étiquette de droite" des petites communes peuvent lui apporter leurs voix. Rappelons qu'il avait fait un bon score lors de l'élection du premier conseil communautaire en 2017 : 100 voix pour lui, 113 pour Jean-Louis Valentin.

L'ennui, c'est qu’il est l'opposant - en titre - de Benoit Arrivé à Cherbourg. Ses chances de gagner en mars prochain sont faibles ; s'il perd les municipales, peut-il devenir le président de l'agglomération : là est la question.

"Pourquoi pas, commente cet observateur, à condition de ne pas être tête de liste contre Benoit Arrivé. Il faut sauver les apparences. En tout cas, les deux hommes ont intérêt à se parler, car si David Margueritte a peu de chance à Cherbourg, Benoit Arrivé, lui, a peu de chance de devenir président de l'agglomération."

Mon commentaire : David Margueritte et Benoit Arrivé sont-ils capables de passer un accord de  bonne intelligence  pour maintenir l'équilibre qui a bien fonctionné ? Pour la Communauté du Cotentin, dont l’avenir s’assombrit avec l'échec de l'EPR de Flamanville, il faut le souhaiter.

Qui sont les leaders de la Grande Normandie ?"

La réponse est dans le “Top 120" des personnalités normandes qui présente les élus, hauts fonctionnaires, responsables socio-professionnels, relais d'opinion… Contact: bertrand.tierce@wanadoo.fr

"Normandie 2019, mode d'emploi"

Recomposition politique, recomposition territoriale, Grande Normandie, nouveaux EPCI, nouveaux élus, nouvelles priorités : trois ans après, la “Grande Normandie” est maintenant installée.
Mais comment s’y retrouver ?

Pour y voir clair, j'organise pour vous et votre garde rapprochée, une demi-journée de décryptage sur le thème : "Grande Normandie 2019, mode d'emploi". Si ça vous intéresse, contactez moi :  bertrand.tierce@wanadoo.fr