oct 242013
 

Une expertise normande à votre service...

Créée et dirigée par Bertrand Tierce, Chroniques et Actions est une entreprise indépendante qui exerce cinq métiers complémentaires en Normandie :

Actualité...

A la "Une" de la Chronique du 16 juillet 2018 (n°546)

L'évolution des territoires

Le dossier récemment publié par l’INSEE sur “La Normandie et ses territoires”  révèle la grande diversité des 73 EPCI de la région. La diversité ne concerne pas seulement la taille des intercommunalités (le plus petit des EPCI est 100 fois moins grand que la Métropole de Rouen), mais aussi, et surtout, les dynamiques de développement. C’est sur ce champ-là que l’étude est la plus intéressante puisqu’elle remet en cause certaines idées reçues sur la vitalité des territoires : les plus dynamiques ne sont pas forcément ceux qu’on croit.

Caen mieux que Rouen et Le Havre

Comme partout ailleurs en France, le phénomène de métropolisation s’exprime en Normandie. Rouen, Caen et Le Havre concentrent plus de la moitié de la création nette d’emplois : 52 000 sur 100 000 créés entre 1990 et 2013.

Sur cette période longue, c’est Caen qui présente les dynamiques de croissance, d’emplois et de population les plus significatives ; Rouen ne bouge quasiment pas ; Le Havre connaît une légère progression de l’emploi, mais souffre, en revanche d’un recul démographique très marqué. L’INSEE note aussi que l’agglomération du Havre est très touchée par le chômage et la précarité.

Deux opposés : Dieppe-Maritime et Seine-Eure Agglo.

Quand on descend d’un cran pour observer les « pôles régionaux majeurs », on constate des trajectoires très contrastées.

La situation est préoccupante pour les agglomérations de Lisieux, Alençon et Dieppe. Elles affichent des “trajectoires peu dynamiques” avec une croissance démographique faible, voire négative. Dieppe est la plus touchée : solde migratoire déficitaire, décrochage de l’emploi, niveau de pauvreté et de chômage élevé. C’est l’un des territoires normands les plus en difficulté.

À l’opposé, Seine Eure Agglo. (Louviers/Val-de-Reuil) affiche des indicateurs bien orientés, avec une croissance de l’emploi soutenue, même si des poches de chômage et de pauvreté subsistent. C’est l’un des territoires les plus dynamiques.

Entre les deux, on trouve Évreux Portes de Normandie, Saint-Lo Agglo. Et la Communauté d’agglomération du Cotentin.


• Qui sont les leaders de la Grande Normandie ?"

La réponse est dans le “Top 120" des personnalités normandes qui présente les élus, hauts fonctionnaires, responsables socio-professionnels, relais d'opinion… Contact: bertrand.tierce@wanadoo.fr

• "Normandie 2018, mode d'emploi"

Réforme de l'Etat, réunification de la Normandie, restructuration métropolitaine et intercommunale, crise financière et chômage, mutations économiques et sociales : en 2018, un nouveau paysage arrive. Pour comprendre ce "big-bang", j'organise pour vous et votre garde rapprochée, une demi-journée de décryptage sur le thème : "Grande Normandie 2018, mode d'emploi". Si ça vous intéresse, contactez moi :  bertrand.tierce@wanadoo.fr